Biographie

 SOLORAZAF naît au printemps 56 sous le soleil de Montpellier mais passe son enfance sous celui de Madagascar. A partir de 1979, il accompagne de nombreux artistes de scène et de studio (variétés, musiques africaines, chants pour enfants).

 

 


Solo devient très tôt, à 17 ans, un des premiers musiciens de studio de la capitale, Tananarive. Engagé avec d’autres musiciens par l’ unique studio Discomad de la Grande Ile, il a joué de la guitare, de la basse et batterie pour les enregistrements de plusieurs artistes issus des différentes régions de Madagascar, ce pays où la musique est aussi riche que sa faune et flore. Autodidacte donc, (après avoir pris quelques leçons de guitare classique…), cette expérience lui permet de commencer à se bâtir un style personnel basé sur les traditions musicales malgaches.

Plus tard, il revient en France et s’installe à Paris, joue avec nombreux artistes francophones sur scène et en studio (chansons Maxime Le Forestier, Graeme Allwright …), musique africaine ( Ray Lema, Franco …), chansons pour enfants.

De novembre 1986 à août 2000, SOLORAZAF a été lead guitarist de Miriam Makeba et a fait les tournées mondiales: (tremplin idéal pour affirmer son style très personnel):

• « Live the Future » Miriam Makeba/Dizzy Gillespie (1990). • « The 3 Divas Tour » avec Nina Simone, Odetta et MiriamMakeba (1991). • « The USA Tour : tour of Hope of Hugh Masekela/Makeba ‘1994) A partir de l’ année 2001, SOLORAZAF se consacre entièrement à son répertoire de compositions personnelles et se produit sur les scènes européennes et américaines en « solo guitar performance » (Italie, Allemagne, USA, Fest inter. Quebec, Argentine ….), ponctué par de nombreuses collaborations :

• Aux USA avec le groupe « Worlds of Guitar » Romero Lubambo/Aquiles Baez/Fareed Haque/Solorazaf, réunion de musiciens imaginée par Charlie Fishman , producteur de Dizzie Gillespie et de David Sanchez. • En France avec Jean-Félix Lalanne sur plusieurs éditions du spectacle « Autour de la guitare » ou encore avec Louis Winsberg « les 3 Afrique » • En Italie et au Québec avec Bob Brozman . • En Europe en compagnie de Peter Finger (Ger) fondateur du « The international guitar night » avec Michel Haumont (Fr) et Jacques Stotzem(Bel).

 

"Mes origines musicales, c'est d'abord la musique folk, surtout le côté technique du folk c'est-à-dire le picking. Mais j'aime beaucoup les chansons, j'aime beaucoup James Taylor par exemple. J'ai aussi touché un petit peu à toutes formes de musiques, j'ai été musicien de studio dans la variété africaine. J'ai accompagné pas mal d'artistes dans la sphère africaine. La dernière artiste que j'ai accompagné est Myriam Makeba. Ca m'a aussi permis de jouer dans son spectacle, j'avais dix minutes pour faire mon petit picking personnel. Je suis autodidacte. J'ai pu ne pas rester dans un carcan établi, on l'entend avec ma musique, je suis influencé par des musiques comme le folk mais aussi des musiques traditionnelles malgaches puisque j'ai vécu à Madagascar. Ensuite j'ai joué dans les bals en faisant de la variété française, du blues, du rock 'n' roll, un petit peu toutes les musiques. Puis j'ai fait mes propres musiques."³

"Tout ce que ma bouche peut exprimer musicalement, je le tente."⁴

"Peace tralala parle d’une danse du Sud de Madagascar, où les gens ne dorment pas la nuit, ils fêtent".⁵

Interview de Solo décrivant son parcours:

http://www.wat.tv/audio/madagascar-avec-solorazaf-2edcf_2awfb_.html

 

 

undefined

undefined

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site